La vision de L'orque

Les yeux de l'orque ne sont pas très visibles. Ils n'en sont que plus secrets. Chaque oeil se situe derrière la commissure de la bouche, avant et sous la tache blanche temporale. L'oeil est également muni d'une paupière qui a pour principale fonction de lubrifier la cornée afin d'éviter les attaques salines (le sel est très corrosif). Ceci est réalisé par l'intermédiaire des glandes lacrymales, très développées (sécrétion de "larmes" huileuses).

 

 

L'oeil est aplati d'avant en arrière, au dépens de la chambre antérieure. La pupille est large afin de pallier au fort contraste de luminosité. Ouverte au maximum, elle capte une grande quantité de lumière et permet à l'animal de voir dans un environnement plus sombre. Hors de l'eau ou proche de la surface, la pupille se réduit à une étroite fente, évitant ainsi l'éblouissement. La sclérotique, couche la plus externe, est très épaisse afin de pouvoir résister à la pression lors de plongées en profondes. Le cristallin est presque sphéroïdal. La choroïde, membrane située devant la rétine, est très vascularisée. La rétine est également vascularisée, à l'exception d'une bande horizontale, avasculaire, située au dessus de la papille (naissance du nerf optique). Elle est riche en bâtonnets. Les nerfs optiques sont bien développés. Toutes leurs fibres subissent la décussation. Cela signifie qu'absolument TOUTES les fibres du nerf optique sont envoyées vers l'hémisphère opposée (au contraire de la plupart des mammifères dont les fibres sont envoyées en majorité). La décussation est donc totale chez l'orque. Au contraire de certains cétacés, la musculature de l'oeil de l'orque est assez développée. Ceci permet une déformation rapide de la courbe de l'oeil, adaptant rapidement ce dernier au passage d'un environnement aquatique à un environnement aérien (et vice-versa). La vue de l'orque est bonne, dans et hors de l'eau (chose rare). C'est un élément important pour la chasse lorsque l'orque est en position de "spying" (observation des proies en milieu extérieur, tête hors de l'eau, position presque verticale).

 

Les paupières ne possèdent ni cartilage tarse, ni cils, ni glandes de Meibomius. Contrairement à beaucoup de cétacés, l'orque a des paupières mobiles (comme chez les delphinidés en général). Ces paupières mobiles ont pour but de lubrifier et protéger l'oeil des attaques salines. La glande lacrymale et la glande de Harder de l'oeil, qui sont très développées, sécrètent une substance huileuse qui recouvre la cornée et la conjonctive. Ainsi les yeux sont protégés de l'eau de mer, véritable élément corrosif.

 

Si la vision de l'orque est bonne, elle est malheureusement monoculaire. De ce fait, l'animal voit surtout sur les côtés et doit se placer sur le flanc pour mieux voir. Pour palier à ce problème, l'oeil va se déplacer très rapidement pour avoir un champ de vision plus élargi. Une certaine forme de vision binoculaire existe mais est limitée à l'avant (proche) de la bouche. Il est important de préciser que les yeux sont indépendants entre eux (l'un peut voir vers l'avant, l'autre vers l'arrière, mais un à la fois).

 

Mais l'orque voit-elle dans le noir ? Car plus on va en profondeur, plus la lumière diminue, au point de disparaître complètement...
Comme nous l'avons vu, une ouverture plus grande de la pupille permet de capter plus de lumière. Mais sans lumière suffisante, la pupille ne sert donc plus à rien. Pourtant l'orque, terrible prédateur, se déplace dans le noir comme dans les eaux troubles !!!
C'est donc un autre système qui prend le relais, un système de guidage et de poursuite ultra perfectionné avec lequel l'orque pourra se diriger; l'ECHOLOCATION

 

 

Petite précision: si vous croisez, petit(e)s veinard(e)s, une orque nageant à vitesse très réduite et paupières closes... elle dort.

Source : Aarluk

Commentaires (2)

1. Yannick 09/07/2009

On dit que les yeux des orques voient l'âme des humains.Quand on voit leurs yeux on ne peut qu'y croire.

Ce site rend vraiment hommage a une des plus belles créatures qui peuplent l'océan.Mon rêve serait de pouvoir nager auprès d'un groupe d'orques.Si seulement l'Homme pouvait se rendre compte de touts ces merveilleux animaux qu'il fait disparaitre.

2. betonmma (site web) 21/08/2012

les- orques.e -monsite.com est mon numéro 1 site maintenant
Robert Stieglitz Arthur Abraham betting
Dan Henderson Jon Jones odds
http://mma-fighter.com/forum/threads/30157-mma-fighter.com-is-very-interesting?p=368849#post368849

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site