L'ouïe

Si l'orque voit très bien, elle entend encore mieux. D'ailleurs, tout son principe de déplacement, de communication et d'attaque, gravite autour d'émissions et de réceptions d'ondes sonores.

Le système auditif est donc très développé chez l'orque, qui est sensible à des fréquences comprises entre 500 hertz (Hz) et 105 kilohertz (soit 105 000 Hz, 105kHz). L'animal, lui, va émettre des sons compris entre 100Hz et 40kHz. On suppose que les fréquences basses émises, inaudibles par les orques, sont réservées pour la chasse ou pour ses ennemis...

Quant au langage, il gravite autour de d'une fréquence proche de 15-20 kHz. Les fréquences plus hautes sont réservées à l'écholocation.

Si Jacques-Yves Cousteau nommait l'océan "le monde du silence", c'est parce que l'homme n'avait pas conscience d'un bruit de fond (bien qu'il l'entende). En effet, la fréquence moyenne audible sous l'eau est de 10 kHz (eh oui!!!).

L'orifice auditif se situe dans le prolongement de la mâchoire car les ondes d'écholocation sont captées par la zone inférieure de la gueule de l'animale.

 

Source : Aarluk

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×